Tarde venientibus ossa*

* “L’Etat est cette grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde” Frédéric Bastiat

 

Va te faire pendre chez les Grecs

Je propose à Ségolène de pousser un peu plus loin sa merveilleuse idée de jury citoyen. Bien que puérile et démagogique, cette proposition n'est pas nouvelle. Dommage qu'elle soit si dénaturée par rapport à l'originale car elle en perd toute sa substance et son intérêt.

Lire la suite

2151 lectures
 

Anarchiste dans l'âme

Il y a plus de 24 ans, quand Rocou se moquait déjà du caractère moutonnier de ses semblables...

Lire la suite

2233 lectures
 

Un collectiviste qui s'ignore

Présenté et hué comme ultra-libéral par la clique imbécile, idiots utiles de l'idéologie aux 100 millions de morts, le Président Nicolas Sarkozy, dans son discours du 12 octobre 2006 à Périgueux, nous assène son idée forte, cheval de bataille de la clique précitée: le droit au logement.

Lire la suite

2335 lectures
 

Une libérale qui s'ignore

Qu'elle ne fut pas ma surprise en lisant, en provenance de notre planificatrice moralisante:

(les citoyens sont les) meilleurs experts de ce qui les concerne

Lire la suite

2055 lectures
 

Le Droit Universel

Le site Allofmp3.com défraie la chronique. Il permet de télécharger légalement de la musique à un prix défiant toute concurrence. Légalement? Oui, selon le Droit Russe. Cependant le département du Commerce américain exige la fermeture du site comme préalable à l'entrée de la Russie au sein de l'Organisation Mondiale du Commerce.

Lire la suite

1852 lectures
 

Il n'y a pas de fumée sans feu

Le Grand Mamamouchi a décidé: le tabac sera interdit dans les lieux ouverts au public. Tout a été dit ou presque sur cette mesure liberticide mais efficace. Restriction des libertés contre santé publique, pour résumer la polémique. Je critique la mesure alors qu'en tant que non fumeur, je suis obligé de reconnaître que je vis mieux dans un environnement non fumeur. Les fumeurs eux-mêmes ne peuvent dire le contraire. Là est le côté pernicieux de la justification de cette loi.

Lire la suite

3583 lectures